Assainissement non connecté : GRAAD Burkina et IPAR s’engagent pour une recherche en synergie

Ce 13 septembre 2018, le GRAAD Burkina a reçu à son siège, IPAR à travers son représentant Dr. Seydina pour discuter d’une collaboration entre les deux structures sur le volet recherche dans le cadre d’un projet de recherche sur l’assainissement non connecté.

Ce a pour mission premier de mettre en place un consortium qui regroupe des Think-Tank Africains, capables de réfléchir ensemble et trouver des solutions africaines aux problèmes africains. Une approche qui entre en droite ligne avec la vision du GRAAD Burkina de se positionner comme centre d’excellence contribuant significativement au développement durable au Burkina Faso en Afrique de l’Ouest grâce à une Recherche-Action de qualité.

GRAAD Burkina et IPAR s’engagent pour une recherche en synergie

La rencontre d’échange a pris fin dans les locaux de l’Institut 2IE, ou les représentants des deux structures (GRAAD Burkina et IPAR) ont rencontré le Directeur de l’institut Pr. Yacouba KONATE et ses collaborateurs. A travers des échanges riches, qui ont abouti à des engagements forts et francs, les représentants de ces trois structures ont tous salué cette opportunité qui, selon eux est un passage obligatoire si l’on veut construire une Afrique forte, capable de prendre en charge son développement.

Cellule de communication / GRAAD Burkina

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.