Projet InterGenre UEMOA : Rencontre d’échange avec des professionnels de l’infographie et de la caricature

Le Groupe de Recherches et d’Analyse Appliquées pour le Développement (GRAAD Burkina) a convié une dizaine de professionnels de l’infographie et de la caricature ce 17 septembre 2019 pour échanger sur la traduction des résultats de la recherche dans un langage accessible à tout public dans le cadre du projet InterGenre UEMOA à mi-parcours.

Rappelons que depuis avril 2018 et sur financement du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI-Canada), le GRAAD Burkina met en œuvre un projet de recherche dénommé « Intégration régionale, amélioration de la situation économique de la femme et transformation des relations de genre dans l’espace UEMOA » (INTERGENRE-UEMOA).

A mi-parcours, un bilan de l’exécution du projet est prévu en octobre 2019, visant à présenter les principaux résultats. Et pour ce faire, lors de cet évènement, sous le thème « commerce intracommunautaire et relations de genre dans l’espace UEMOA », les résultats de la recherche en cours seront présentés sous format de graphique et/ou d’images, afin de les rendre plus accessibles en termes de compréhension.

Rencontre d’échange avec des professionnels de l’infographie et de la caricature

Ce sont des professionnels de l’infographie et de la caricature curieux et motivés à accompagner le GRAAD Burkina dans cette aventure qui ont répondu présents à cette rencontre d’information.

Par cette occasion, le GRAAD Burkina tient à dire merci et espère que cette rencontre est le début d’une collaboration fructueuse pour la vulgarisation des résultats des recherches menées par l’organisation et au-delà.

Dieudonné LANKOANDE / GRAAD Burkina

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.