Avis de recrutement de Consultant-Formateur en Entrepreneuriat | Droit de la femme

Objectif de l’appel

Depuis avril 2018, le GRAAD Burkina met en œuvre le projet de recherche intitulé InterGenre UEMOA dont l’objectif général est d’étudier et de mieux comprendre comment le commerce intrarégional affecte le pouvoir économique des femmes et les relations de genre dans l’espace UEMOA.

Dans cette logique et à leur demande, le GRAAD Burkina envisage de soutenir les femmes commerçantes de Cinkansé, à travers un atelier de renforcement de capacité sur deux thématiques : l’entreprenariat en prenant en compte la spécificité genre, et le droit et la protection de la femme, notamment en référence au code des personnes et de la famille. A cet effet, le GRAAD Burkina recherche deux formateur (trice) s dont l’un(e) spécialisé(e) en entrepreneuriat, et l’autre en droit, pour appuyer ce processus de renforcement des capacités des femmes commerçantes de Cinkansé.

Le présent avis vise donc à recruter deux formateur (trice) s dans les domaines ci-dessus précisés, pour travailler sur les sites et avec les cibles qui leur seront indiquées. Les formations se feront en langue moré, et les consultant(e)s retenus travailleront au sein d’une équipe de projet et seront chargés de toutes les tâches qui leur seront confiées dans le cadre de cette mission et en respect de leurs compétences respectives.

NB : les candidatures pouvant assurer les deux formations à la fois seront privilégiées. Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Cadre Institutionnel

  • intitulé du poste 1 : Consultant formateur en entrepreneuriat,
  • intitulé du poste 2 : Consultant formateur spécialisé en droit, maîtrisant le code de la famille,
  • langue de formation : mooré
  • période : 21 au 22 mai 2019
  • durée de la formation : 02 jours
  • lieu : Burkina Faso/Cinkansé

Objectifs de la mission et durée

Former les femmes commerçantes sur :

  • l’entrepreneuriat,
  • les droits et la protection de la femme selon le code de la famille burkinabè

La formation doit tenir en deux (2) jours

Conditions

  • avoir une bonne expérience dans le domaine de formation souhaitée, et produire des preuves ;
  • être disponible et s’adapter aux conditions de travail de l’équipe de projet ;
  • être en bon état de santé pour les déplacements prévus ;
  • assumer la responsabilité de rendre compte des activités menées à qui de droit.

Composition du dossier

  • un CV,
  • une offre technique et financière.

Envoyez votre dossier à l’adresse

jeanne.da@graadburkina.org au plus tard le samedi 27 avril 2019 à 23 h 59mn

Avec pour objet : Recrutement FORM _GRAAD/PROJET IGU

NB : Les conditions pratiques de travail seront précisées après le recrutement

Télécharger l’avis

Politique en faveur de la femme : une belle coïncidence en Côte d’Ivoire!

Pendant que le gouvernement tente de faire passer quatre (4) projets de loi pour mieux protéger la femme, le GRAAD Burkina déploie le projet InterGenre UEMOA à Abidjan avec l’appui de l’expert Ezéchiel Djallo. Au CAMPC, il forme les collaborateurs/collaboratrices chargés de collecter les données sur les entreprises, les employés et leurs ménages. Lire la suite

8 mars 2019: Le GRAAD tient une journée de réflexion sur la place de la femme dans le commerce intracommunautaire

GRAAD Burkina en collaboration avec l’association African Women Leaders (AWL), a célébré à sa manière le 8 mars 2019. Sous le thème: « Pour que le commerce intracommunautaire bénéficie davantage à chaque femme dans les chaînes de valeur », il a mis à profit, le 7 mars 2019, la veille de la journée dédiée à la cause de la gente féminine, pour réfléchir sur la partition de la femme dans le secteur du commerce dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Pour la commémoration de le journée internationale de la femme 2019, GRAAD Burkina et African Women Leaders ont souhaité aller au-delà de la fête en discutant des questions de genre, plus spécifiquement sur la place, la partition, de la femme dans le secteur tertiaire, notamment la branche commerce (commerce transfrontalier) dans l’espace UEMOA.

Dr Goutiéni Lankoande, SE du GRAAD

S’adressant aux médias, le Secrétaire Exécutif du GRAAD, Dr Gountiéni Damien Lankoandé, a présenté les premiers constats de l’enquête qualitative sur le commerce transfrontalier au niveau des corridors de Niangoloko, Cinkansé et Djibasso, du projet InterGenre UEMOA. Des « constats paradoxaux » faits sur le terrain, il ressort que certes, « il y a une bonne représentativité des femmes (45% de femmes contre 55% d’hommes) » sur la branche commerce, mais en termes de gains dans les mêmes activités comparées, « vous allez vous rendre compte que l’homme gagne deux fois plus que la femme ». Et Marie Hermann Coulibaly, présidente de African Woman Leaders (AWL), de renchérir,  « les pesanteurs socio-économiques jouent un peu en défaveur » des femmes en couple pour qui « aller en-delà des frontières pour faire du commerce, c’est un peu difficile », vu qu’« il faut l’accord du mari qui n’est pas souvent partant pour que la femme puisse faire le commerce au-delà des frontières ».

« Les pesanteurs socio-économiques jouent un peu en défaveur » des femmes en couple pour qui « aller en-delà des frontières pour faire du commerce, c’est un peu difficile »

Au cours des échanges, certaines commerçantes qui mènent des activités commerciales intracommunautaires indiqueront payer des frais douaniers sur des produits de crue, qui sont pourtant « exonérés » au sein de l’espace UEMOA.

Présente à la rencontre de réflexion, la députée Rokia Rouamba, coordinatrice du réseau Caucus Genre à l’Assemblée Nationale, a indiqué que le regroupement ne ménagera aucun effort pour venir à la rescousse des femmes afin de corriger cette inégalité.

Et c’est engagement pris par l’ensemble des participants que la journée a pris fin.

Cellule Communication / GRAAD Burkina

72 HEURES POUR DIRE NON AUX VIOLENCES FAITES AUX FEMMES : le GRAAD s’engage avec Africa Women Leaders (AWL)

Afin de marquer d’une pierre blanche son engagement pour l’épanouissement de la femme, AWL organise du 23 au 25 novembre 2018, 72 Heures pour dire : « Non Aux Violences Faites Aux Femmes ». Cette manifestation qui fédère les énergies de l’ensemble des hommes, des femmes et des organisations de défense des droits de la femme se tiendra sous la présidence du Ministre de la Femme de la Solidarité Nationale et de la Famille, sous le patronage du Ministre de la Justice, des Droits Humains et de la Promotion Civique et le Co-parrainage du Maire de l’arrondissement N°5. Lire la suite

PROJET INTERGENRE-UEMOA: Avis de recrutement d’agents enquêteurs

Depuis Avril 2018, le GRAAD Burkina développe avec l’accompagnement de la Direction du Genre de la Commission de l’UEMOA et l’appui financier du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI) un projet de recherche dénommé « Intégration régionale, amélioration de la situation économique de la femme et transformation des relations de genre dans l’espace UEMOA ». Lire la suite

Rapport de synthèse Atelier méthodologique et de lancement du Projet InterGenre UEMOA

Le lancement du projet InterGenre-UEMOA s’est tenu le vendredi 29 Juin 2018 à Sopatel Silmandé Hôtel, précédé d’une phase de travaux internes les 27 et 28 Juin 2018.

Le présent rapport relate de manière succincte le déroulement de l’atelier

Télécharger le rapport de synthèse

GRAAD Burkina lance le projet InterGenre-UEMOA pour déterminer l’impact du commerce régional sur les relations de genre

Aider à prendre les décisions, les bonnes, implique la fourniture de données « fiables » à même de permettre aux dirigeants d’affiner les politiques de développement. C’est la mission que se donne le Groupe de recherche et d’analyse appliquées pour le développement (GRAAD Burkina), afin d’aider à mieux prendre en compte les relations de genre dans les politiques d’intégration régionale pour une amélioration de la situation économique de la femme et la transformation des relations sociales dans l’espace UEMOA. Lire la suite

Atelier méthodologie Projet InterGenre-UEMOA: Mieux prendre en compte les relations de genre dans les politiques d’intégration régionale

L’équipe de recherche du GRAAD Burkina, le Représentant du Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI) et les partenaires sont en atelier méthodologique du projet InterGenre UEMOA dont l’objet à terme est de promouvoir des cadres politiques régionaux plus ouverts et plus équitables au profit de la femme, depuis ce 27 juin 2018, dans l’enceinte de Sopatel Silmandé Hôtel de Ouagadougou. Lire la suite

Lancement officiel du projet InterGenre UEMOA : J-2

Sous le parrainage de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le GRAAD Burkina organise la cérémonie de lancement officiel du projet de recherche intitulé INTER-GENRE-UEMOA financé par la coopération Canadienne à travers le Centre de Recherche pour le Développement International – CRDI. Cette cérémonie de lancement aura lieu à Ouagadougou le 29 juin 2018 à l’Hôtel Silmandé à 9h30, sous le patronage de Madame la Ministre de la Promotion de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille, en présence de l’Ambassadeur du Canada au Burkina Faso. Lire la suite

Avis de Recrutement – Hôtesses

Dans le cadre du lancement officiel du projet de recherche intitulé INTER-GENRE-UEMOA financé par la coopération Canadienne à travers le Centre de Recherche pour le Développement International – CRDI, le GRAAD Burkina recrute six (06) hôtesses.

Les hôtesses retenues auront pour mission d’accueillir, orienter, installer, servir et informer les autorités.

Cadre Institutionnel

  • Intitulé du poste: Hôtesse ;
  • Domaine : Lancement de projet ;
  • Durée: 03 jours ;
  • Période : 27-28-29 juin 2018 ;
  • Lieu : Sopatel Silmandé Hôtel, Ouagadougou /Burkina Faso.

Critères de sélection :

  • Etre âgé de 20 ans au moins, et de 30 ans au plus ;
  • Etre de nationalité Burkinabé ;
  • Etre de sexe féminin ;
  • Etre titulaire au moins du baccalauréat;
  • Etre disciplinée, motivée ; respectueuse et honnête.
  • Avoir une excellente présentation physique ;
  • Avoir une bonne élocution, le sens du service et du contact, et être courtoise à toute épreuve ;
  • Etre souriante, réactive, discrète et ponctuelle.

Composition du dossier

  • Une copie de la carte nationale d’identité ;
  • Une photo complète ;
  • Un CV succinct ;
  • Une copie du dernier diplôme ou attestation.

Pour postuler

Envoyez votre dossier à l’adresse jeanne.da@graadburkina.org

NB :

  • Seulement la journée du vendredi 22 juin 2018 est consacrée à la réception des dossiers ;
  • seuls les quiz (15) premiers dossiers seront présélectionnés ;
  • les conditions pratiques de travail seront précisées après le recrutement.