Panel ministériel sur la coordination des politiques et l’emploi des jeunes en Afrique : un réel espoir pour la jeunesse ?

Ce mercredi 29 décembre de 11.00 à 13.00, un panel ministériel a été organisé dans le flow de la conférence sur le thème : coordination des politiques et emploi des jeunes en Afrique. Ce panel a été animé par cinq (5) hauts responsables en charge de la question d’emploi notamment, le Ministre Sénégalais. Dans les faits, le panel a été pour chacun des exposants de décrypter la politique d’emploi et l’ensemble des actions entreprises dans ce sens dans son pays.

confGraad

  • Au Bénin, le gouvernement a lancé de nombreux projets non seulement pour l’emploi mais aussi la formation. On peut citer : le projet emploi des jeunes, le projet de promotion de l’entreprenariat agricole etc.
  • En Côte d’Ivoire le Gouvernement de Alassane Ouattara vise au moins le chiffre de 1 000 000 d’emplois dans les cinq années à venir soit 200 000 emplois par an. Pour ce faire, plusieurs projets sont en cours ou prévus dans divers secteurs : transport (16 projets), services (10 projets), Mines et énergie (9 projets). Par ailleurs, pour faciliter l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi, il sera mis en place le principe du stage obligatoire en entreprise de six (6) mois etc.
  • Le Sénégal est dans la même dynamique avec les nombreuses initiatives lancées par le gouvernement de Macky Sall. Si les autres pays étaient présents, on aurait eu droit au même tableau de politiques et de mesures.

Ce qui est sûr c’est qu’une telle situation montre dans une certaine mesure la prise de conscience au niveau politique et une volonté manifeste. Mais, dans la pratique et au regard des données sur le phénomène, plusieurs questions se posent. Pourquoi malgré cette batterie de mesures, l’emploi des jeunes se pose toujours avec autant d’acuité ? Quels sont les grands facteurs explicatifs d’une telle situation : la structure et la dynamique démographiques, l’inefficacité des mesures ?

Une recherche approfondie basée sur des données actualisées et un meilleur suivi des initiatives devraient permettre de répondre au moins partiellement à ces questions et c’est le chemin dans lequel s’engagent les Think Tank. 

ECONOMIE VERTE AU BF : LA MAISON DE L’ENTREPRISE S’ENGAGE

Mise en oeuvre de la composante A1 du PCESA pour des entreprises agricoles performantes et écocitoyennes

Ce jeudi 16 janvier 2014 à l’Hôtel Mitibkièta de Kombissiri, la Maison de l’Entreprise du Burkina Faso a lancé un atelier de réflexion pour « l’opérationnalisation du fonds vert du PCESA sous composante A1 – Appui/conseil ». L’atelier qui dure deux (2) jours regroupe une soixantaine de personnes. Il a pour objectif général de permettre à la MEBF de collecter des idées d’investissements et des suggestions sur les modalités de mise en œuvre du fonds vert PCESA.

vert

Il s’agit en particulier de :

  • faire mieux connaître les intiatives et bonnes pratiques en matière d’économie verte au Butkina Faso,
  • Identifier dans le domaine agricole, les projets verts les plus porteurs

Dans ce cadre, le GRAAD et ses partenaires E&D et le Directeur des politiques environnemetales au SP/CONEDD ont présenté un état des lieux de l’économie verte au Burkina Faso.

Il faut rappeler cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la composante A1 du Programme de Crosissance Economique dans le Secteur Agricole (PCESA), fiancé par la Coopération danoise. 

Téléchargement

JOYEUSES FETES DE FIN D’ANNEÉ 2014

JOYEUSES FETES DE FIN D’ANNEÉ 2014

graad2014

“Sous nos pieds, la terre, patrimoine de nos enfants agonise. L’homme égoïste regarde presqu’indifférent. Au nom du rendement agricole ou industriel, du profit et de la richesse, il gave la terre d’engrais, déverse des mixtures toxiques dans l’eau, rempli l’air de fumée, creuse la couche d’ozone…”

Nous, nous avons peut-être pris conscience, mais nous ne sommes pas mieux.
Pour changer réellement les choses, les hommes et les femmes qui ont pris conscience doivent traduire la prise de conscience dans leurs modes de production et consommation quotidiennes afin que nos fils et filles puissent profiter comme nous de cette belle terre et des opportunités qu’elle offre.

Le GRAAD vous souhaite de travailler à conserver notre terre, notre environnement seules bases pour une santé et des succès durables en entreprise.
Bonne et heureuse année 2014.

 

Après la formation sur la Gestion Axée sur les Résultats (GAR), l’ENAP-Canada et le GRAAD ont procédé à la remise des attestations de formation sur la GAR

Depuis septembre 2013, notre Groupe a signé une convention de partenariat avec l’Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP) du Canada. Ce partenariat vise le renforcement des capacités des acteurs locaux au travers de sessions de formation assurées par l’ENAP et est coordonnées par le GRAAD.

La première édition a été clôturée avec succès le 15 novembre dernier avec la session formation sur la Gestion Axée sur les Résultats (GAR).

Pour célébrer ce premier succès, ENAP-GRAAD a organisé une cérémonie de remise des attestations de formations en présence du Représentant de Monsieur le Ministre de la Jeunesse, de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, patron de la cérémonie et Son excellence, Monsieur l’ambassadeur du Canada au Burkina Faso, parrain de la promotion.

remisePrixAu-delà de la présentation du GRAAD et de son partenariat avec l’ENAP, la soirée qui a durée de 18h30 à 20h30 a été ponctuée par deux grands discours : le discours du représentant du MJFPE et celui de l’ambassadeur du Canada au Burkina Faso. Ils ont tous salué l’initiative à sa juste valeur et ont pris l’engagement de soutenir de telles activités.

Rendez-vous a été pris pour les prochaines sessions dès janvier 2014.

Décembre, 2013 Le GRAAD à la formation des anciens étudiants de l’Université de Koudougou en MS Project.

Compte tenu du système actuel, les étudiants sortant de nos universités rencontrent, à la fin de leur formation, pas mal de difficultés sur le plan de l’insertion professionnelle. Une des causes de ces difficultés est la non maitrise de certains outils et logiciels utilités en entreprise. Sur l’initiative des anciens étudiants et sur financement du Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle, il a été mis en place une série de formations en vue de renforcer les capacités de ces étudiants. Au regard de la noblesse de l’initiative et en accord avec ses objectifs et missions, le GRAAD soutient cette initiative en mettant à disposition un formateur expérimenté pour la formation en MS Pro- ject et le matériel didactique nécessaire.

ukformation

Ainsi, ce vendredi 06 décembre 2013, Monsieur OUEDRAOGO Miché, Assistant de recherche au sein du GRAAD, a au nom celui-ci assuré la formation des anciens étudiants l’UK en MS Project. Cette formation qui se déroule sur 4 jours est ponctuée d’un cours théorique sur la planification et d’une partie pratique.

A la fin de cette formation, les apprenants doivent être capables de :

  • définir un projet sous Ms Project ;
  • rationaliser l’utilisation des ressources allouées au projet ;
  • suivre et évaluer la mise en œuvre du projet avec Ms Project ;
  • analyser les coûts (finances, temps, ressources etc.) du projet.
    Le GRAAD félicite les initiateurs de cette activités et les encourage à poursuivre dans cette voie.

ETUDE SABER : RESULTATS D’EVALUATION DU SYSTEME EDUCATIF BURKINABE

Evaluation du système éducatif burkinabè : le GRAAD et ses partenaires japonais présentent les résultats préliminaires de l’étude SABER 

Ce mercrédi 4 décembre 2013 à l’Hôtel Azalaï, le Groupe de Recherche et D’analyse Appliquées pour le Développement (GRAAD) et ses partenaires ja- ponais PADECO et JICARI ont présenté les premiers résultats de l’étude SABER conjointement mise en oeuvre par la Coopération Japonaise et la Banque Mondiale en collaboration étroite avec le MENA.

systeducL’enquête se déroule dans deux pays : le Sénégal et le Burkina Faso. Au Burkina Faso, elle s’est déroulée dans 4 régions : Centre Est, Centre Ouest, Plateau Central et le Sud Ouest. L’enquête a eu lieu à deux niveaux :

  • Niveau politique : En ce qui concerne l’analyse politique, l’étude s’est intéres- sée essentiellement aux Directions centrales du MENA : DGESS, DGEB, DECEB, DGIREF etc.
  • Niveau mise en oeuvre : Pour l’analyse de la mise en oeuvre, l’étude a concerné 14 DPENA, 93 Communes rurales, 97 CEB et 303 écoles primaires choisies d’abord de manière raisonnée et ensuite de manière aléatoire avec le logiciel STATA.

En un mot, l’étude constate des écarts importants entre les prescriptions et les directives politiques et la pratique sur le terrain. L’équipe travaille à produire les résultats définitifs qui seront vulgarisés avec le concours de la DGESS.

COOPERATION BURKINA-JAPON

Le Consortium de Recherche JICA-RI et GRAAD a rencontré la DGESS- MENA dans le cadre de la préparation de l’atelier de restitution des résultats de l’étude SABER

Mon11Le mercrédi 4 décembre à l’hôtel Azalaï, le Consortium de recherche JICA-RI, PADECO et GRAAD s’apprête à livrer les premiers résultats de l’étude SABER conjointement mise en oeuvre par la Coopération Japonaise et la Banque Mondiale.

Dans ce cadre, l’équipe en charge de l’étude a été recue dans les locaux de la DGESS. Cette visite de courtoisie avait pour objectif de présenter aux responsables de la sturucture les grands axes du déroulement de l’atelier et de s’assurer que les deux parties ont le même entendement de son contenu. La rencontre qui a démarré à 8h a duré environ 1h30. Elle a été l’occasion de presenter les résultats préliménaires à Monsieur Assane BADINI Intérim du DGESS et point focal de l’étude SABER qui a noté la pertinence de ces résultats pour la politique éducative burkinabè.

FORUM SUR LES EXPLOITATIONS AGRICOLES FAMILIALES (EAF)

Influencer les politiques agricoles par les évidences : un exemple de partenariat recherche-influence politique

Mon2Dans le cadre de la modernisation de l’EAF et pour une meilleure prise de ce type d’exploiation dans les politiques agricoles, la Confédération Paysanne du Faso (CPF) organise un forum qui se tient du 28 au 30 noveambre 2013 à l’Hotel Splendide. Le thème retenu est le suivant “Les EAF facent aux défis de la souverainété alimentaire”.
En ce qui concerne la prise en compte dans les politiques, la CPF a choisi la voie des évidences. A ce titre, elle travaille avec différents chercheurs. C’est dans le cadre de ce type de partenariat que Dr Gountiéni D. LANKOANDE a présenté les résultats de différentes études menées en partenariat avec la CPF en 2010, 2011 et 2012.

En un mot, la principale question auxquelles les résultats présentées ont tenté de répondre était de savoir s’il existe des arguments solides permettant de considerer l’EAF comme exploitation viable, capable de rélever le défi de la souveraineté alimentaire. Vous trouverez les réponses à cette question dans les powerpoints présentés.

TELECHARGEMENT DES POWERPOINTS

Forum sur les EAF: Présentation introductive
Forum sur les EAF: Caractéristiques et Typologie des EAF au BF

Clôture de la première session de formation sur la GAR

APRES UNE SEMAINE DE TRAVAUX, LE GRAAD VIENT DE CLOTURER SA SESSION DE FORMATION SUR LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS (GAR)

UNIVERSITE DE OUAGADOUGOU, 11-15 NOVEMBRE 2013

cloture1

Du lundi 11 au vendredi 15 novembre 2013, le GRAAD a organisé en collaboration avec l’Ecole Nationale de l’Administration Publique (ENAP) du Canada, une session de formation sur la Gestion Axée sur les Résultats (GAR). Dotée d’une forte expérience et vu qu’aujourd’hui, le Canada a l’une des meilleures expériences en termes de GAR, l’ENAP a permis aux participants d’acquérir les connaissances de base nécessaires à un début de mise en place de la GAR dans leurs organisations respectives.

clotureGraadTreize  (13) personnes ont pris part à cette première session de formation et quelques-uns apprécient.

« Au début, j’avais peur que le système de visioconférence ne permette pas de bien suivre. Je pensais que cela allait diminuer les possibilités d’interactions avec le formateur. Je suis très heureuse de m’être trompée totalement. J’ai trouvé même l’ambiance très conviviale »

« Je suis très satisfait de cette formation. Ce que je souhaite c’est que les heures de cours soit revues si possible. Les cours se déroulent entre 14h et 17h. Si les organisateurs pouvaient déplacer les heures entre 18h et 21h, ce serait bon surtout pour nous les travailleurs de la Fonction publique et même du privé je crois »

L’évaluation de la formation donne les résultats suivants :

  • 100% des participants sont très satisfaits de la prestation du formateur de même que du contenu du cours,
  • Pour ce qui concerne l’approche pédagogique et les travaux pratiques, 12 personnes sur les 13 déclarent être très satisfaits,
  • Le matériel didactique et la logistique mis en place par le GRAAD dans le cadre de cette formation a obtenu une très bonne appréciation de 95% des participants.

Miché Ouédraogo publie un livre sur l’Evaluation des services de Santé et d’éduction par les comunautés

9786131570636

ISBN-13: 978-613-1-57063-6
ISBN-10: 6131570639
EAN: 9786131570636

Langue du livre: Français
Texte du rabat:

Dans le processus de la décentralisation au Burkina Faso des secteurs sociaux tels que l’éducation et la santé ont été confiés à la gestion du pouvoir local. Afin d’accompagner les communes dans la réussite de leurs missions certaines approches de gestion communautaire comme le suivi et l’évaluation participatifs sont mis en œuvre par des partenaires au développement en l’occurrence la Banque mondiale. La présente étude se base sur le cas pratique du projet « Appui au Suivi-évaluation participatif des projets dans les secteurs éducation et santé de la Banque Mondiale au Burkina Faso  » mis en œuvre par l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) de l’Université de Ouagadougou. Ce projet dans sa mise en œuvre a adopté une approche nouvelle qui consiste à associer les communautés dans l’identification des problèmes rencontrés au niveau des services de santé et d’éducation, dans la planification des activités de ces services, le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des activités. L’intérêt de cet ouvrage est de présenter les résultats des évaluations faites par les communautés des services de santé et d’éducation dont elles sont les premières bénéficiaires.

Maison d’édition: Editions universitaires europeennes
Site Web: http://www.editions-ue.com/
de (auteur) : Miché Ouédraogo
Numéro de pages: 88
Publié le: 25-10-2013
Stock:  Disponible
Catégorie: Théorie du développement et la politique de développement
Prix:  49.90 €
Mots-clés: COMMUNAUTEdecentralisationBanque MondialeService de santé et d’éducationSuivi-évaluation participatif

Lien pour commander un exemplaire du livre : https://www.morebooks.de/store/fr/book/evaluation-des-services-de-sant%C3%A9-et-d%E2%80%99%C3%A9ducation-par-les-communaut%C3%A9s/isbn/978-613-1-57063-6