Conscient que les recherches, les analyses et les innovations menées dans les Universités et les laboratoires à elles seules ne suffiront pas à opérer la transformation des économies africaines, le GRAAD Burkina met le cap sur les connaissances et la participation citoyenne à la construction du savoir et du savoir-faire. Dans le cadre du Projet NEERE, le GRAAD Burkina a adopté une approche participative en mettant en place un Groupe de Réflexion Communal (GRC) dans chacune des deux communes concernées par le projet (Koudougou et Dédougou). Cette approche a permis d’inclure l’ensemble des parties prenantes dès le début de l’initiative à travers l’identification des problèmes et l’élaboration d’un projet commun. Dans cette dynamique, pour l’exécution du projet INTERGENRE UEMOA dont le GRAAD a reçu le financement du CRDI, un comité de pilotage constitué de dix (10) membres a été mis en place avec pour mission de participer à la bonne gouvernance du projet en collaboration avec l’équipe de recherche et être un relais pour la volonté de la mobilisation politique. La connaissance citoyenne insuffle à la connaissance scientifique l’émotion conduisant au changement.