enquete_gestion_dechets_soutien_solliciter

Mieux gérer les déchets au Burkina Faso : votre soutien est sollicité

Pour mieux agir, il faut prévoir, pour
prévoir il faut savoir, et il impossible de construire un bon savoir sans les
faits et les données.

Au Burkina Faso, depuis quelques
années, différents efforts stratégiques et politiques ont permis de faire
d’importants progrès en matière de gestion des déchets. Les révisions
successives du code de l’environnement, et les documents comme le Plan triennal
de gestion des déchets biomédicaux 2018-2020, ont permis de fixer de nouvelles
directives pertinentes en la matière. Depuis 2015, les sachets plastiques font l’objet
d’une loi. Toutefois, dans la pratique le
chemin semble encore long. Aujourd’hui, les chiffres montrent qu’environ
seulement ¼ des déchets sont enlevés avec diverses conséquences que nous
connaissons.

En vue de progresser encore plus, le Ministère de l’Environnement, de
l’Economie Verte et du Changement Climatique (MEEVCC) mène une étude sur la
question.

Après une première phase
d’enquête, le GRAAD Burkina lance cette 2ème pour laquelle il
sollicite votre collaboration. Les cibles concernées sont les administrations
publiques, les entreprises privées, les formations sanitaires, les opérateurs
publics/privés de traitement des déchets. L’enquête concerne, Ouagadougou, Bobo
Dioulasso, Koudougou, Ouahigouya, Tenkodogo.

Une bonne action suppose d’avoir
des données complètes de qualité. Sans votre collaboration, nous serons encore
en train de balbutier sur le sujet pour longtemps. Apportez donc votre
contribution en facilitant le travail de nos agents enquêteurs.

Vous pouvez également appelez au
2536 1841 pour plus d’information.

Merci de votre franche collaboration

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.