Articles

Initiative Repenser le 8 Mars : Pour un commerce intracommunautaire plus bénéfique à la femme ouest africaine

Le monde entier célèbre chaque 8 mars, la Journée Internationale des Femmes, également appelée journée internationale des droits des femmes dans certains pays. Pour cette année 2020, le thème retenu par les Nations Unies est « Je suis de la Génération Égalité : Levez-vous pour les droits des femmes ». Cette thématique s’aligne bien avec l’agenda de recherche actuel du GRAAD Burkina financé dans son volet projet InterGenre-UEMOA par le Centre de Recherches pour le Développement International (CRDI-Canada).

Au Burkina Faso, en marge des célébrations nationales, les organisations intéressées par le sujet comme le GRAAD Burkina et les organisations de femmes initient des actions afin de marquer un arrêt pour faire un bilan et, réfléchir autour des questions liées à la promotion des droits des femmes, à leur épanouissement et leur entière participation au développement durable du pays. Le 7 mars 2019, le GRAAD Burkina avait marqué la journée en organisant un atelier de présentation et d’échanges autour des premiers résultats du projet de recherche InterGenre-UEMOA avec les parties prenantes clés. Ceci marquait le lancement de la première édition de ses actions entrant dans le cadre de son initiative dénommée « Repenser le 8 mars ».

À travers cette manifestation, le GRAAD Burkina vise les objectifs suivants :
Objectif global : Sensibiliser le public sur la vulnérabilité des femmes et des filles aux situations d’insécurité et de conflit, qui en font les principales victimes et déplacées internes.
Spécifiquement, il s’agit de :
• favoriser les échanges entre les femmes afin de s’inspirer des expériences positives des femmes leaders,
• créer un cadre de solidarité autour des déplacé(e )s internes afin de susciter d’autres initiatives des organisations féminines dans ce sens,
• sensibiliser les participant(e)s sur l’importance de l’éducation donnée aux enfants afin d’en faire des adultes sensibles à la violence, notamment les violences faites aux femmes,
• former un bassin de réseautage entre les représentant(e)s des structures invitées afin de pérenniser de telles activités et de réunir de manière formelle des personnes ressources autour des enjeux de recherche actuels au GRAAD Burkina.

Les activités prévues dans le cadre de cette manifestation se dérouleront en deux (2) étapes, sur (2) jours différents :
• Jours 1 (jeudi 05 mars 2020) : Partages d’expériences et échanges entre deux opératrices économiques leaders au Burkina Faso et les femmes commerçantes ;
• Jour 2 (dimanche 08 mars 2020) : Déplacement en bus dans un camp de déplacé(e)s officiel interne aménagé pour la remise de matériel, et échanges avec les femmes autour des difficultés rencontrées. Cette date sera confirmée, et le lieu précisé ultérieurement. L’activité doit être coordonnée avec le Ministère en charge des questions de genre et la solidarité nationale.

Si vous voulez faire des dons, prière de contacter le GRAAD Burkina au 2536 1841

Pour plus de détails, télécharger ici les TDRs

Opportunités et bourses de recherche : Projet InterGenre-UEMOA

Dans
le cadre du projet de recherche « Intégration régionale, amélioration de la
situation économique de la femme et transformation des relations de genre
 »,
le GRAAD Burkina, en collaboration avec le Centre de recherche pour le
développement international (CDRI-Canada), offre des bourses de recherche d’une
durée allant de 3 à 6 mois à tout étudiant et à toute étudiante burkinabè de
niveau Master, d’universités publique et privée.

Les
étudiant(e)s intéressé(e)s par cet appel doivent soumettre au GRAAD Burkina,
des projets de recherche en lien avec la thématique du projet. Pour répondre à
l’appel, les candidats doivent envoyer un dossier composé des éléments
suivants :

  1. Une lettre de motivation,
  2. Un
    projet de recherche de 5 pages maximum précisant la problématique, les
    objectifs visés, la méthodologie de la recherche (prévisionnelle), les
    résultats attendus ;
  3. Un
    avis favorable de l’encadreur au besoin (dans le cas où l’étudiant(e) souhaite
    introduire un travail encadré dans son établissement d’origine
    ) ;
  4. Un engagement à finir son travail de
    recherche dans les 3 à 6 mois à compter de la date d’acceptation

NB :

  • Les autres conditions nécessaires au bon
    déroulement de la recherche seront définies avec les personnes retenues.
  • Le
    projet de recherche à soumettre n’est pas forcément un mémoire. Il peut tout
    simplement être le fruit de la réflexion de l’étudiant ou de l’étudiante
    intéressé.e par la recherche sur la question. Quoi qu’il en soit, le travail devrait
    se terminer par la publication d’au moins un Working Paper ou un article.
  • Sur
    le sujet, le GRAAD Burkina dispose d’une base de données exploitable.
  • Les candidatures de jeunes et les
    candidatures féminines seront privilégiées au regard de la nature du projet.

Délai
de soumission des candidatures : 25 novembre 2019 à 23h59

Email d’envoi des
dossiers : jeanne.da@graadburkina.org en copie à martin.sawadogo@graadburkina.org

Lancement officiel du projet InterGenre UEMOA : J-2

Sous le parrainage de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), le GRAAD Burkina organise la cérémonie de lancement officiel du projet de recherche intitulé INTER-GENRE-UEMOA financé par la coopération Canadienne à travers le Centre de Recherche pour le Développement International – CRDI. Cette cérémonie de lancement aura lieu à Ouagadougou le 29 juin 2018 à l’Hôtel Silmandé à 9h30, sous le patronage de Madame la Ministre de la Promotion de la Femme, de la Solidarité Nationale et de la Famille, en présence de l’Ambassadeur du Canada au Burkina Faso. Lire la suite

Avis de Recrutement – Hôtesses

Dans le cadre du lancement officiel du projet de recherche intitulé INTER-GENRE-UEMOA financé par la coopération Canadienne à travers le Centre de Recherche pour le Développement International – CRDI, le GRAAD Burkina recrute six (06) hôtesses.

Les hôtesses retenues auront pour mission d’accueillir, orienter, installer, servir et informer les autorités.

Cadre Institutionnel

  • Intitulé du poste: Hôtesse ;
  • Domaine : Lancement de projet ;
  • Durée: 03 jours ;
  • Période : 27-28-29 juin 2018 ;
  • Lieu : Sopatel Silmandé Hôtel, Ouagadougou /Burkina Faso.

Critères de sélection :

  • Etre âgé de 20 ans au moins, et de 30 ans au plus ;
  • Etre de nationalité Burkinabé ;
  • Etre de sexe féminin ;
  • Etre titulaire au moins du baccalauréat;
  • Etre disciplinée, motivée ; respectueuse et honnête.
  • Avoir une excellente présentation physique ;
  • Avoir une bonne élocution, le sens du service et du contact, et être courtoise à toute épreuve ;
  • Etre souriante, réactive, discrète et ponctuelle.

Composition du dossier

  • Une copie de la carte nationale d’identité ;
  • Une photo complète ;
  • Un CV succinct ;
  • Une copie du dernier diplôme ou attestation.

Pour postuler

Envoyez votre dossier à l’adresse jeanne.da@graadburkina.org

NB :

  • Seulement la journée du vendredi 22 juin 2018 est consacrée à la réception des dossiers ;
  • seuls les quiz (15) premiers dossiers seront présélectionnés ;
  • les conditions pratiques de travail seront précisées après le recrutement.

APPEL A PROJET DE THESE: Recrutement d’un Doctorant pour une thèse en Sciences Sociales

APPEL A PROJET DE THESE: Recrutement d’un Doctorant pour une thèse en Sciences Sociales (ECONOMIE, SOCIOLOGIE) (Intégration régionale et relations de genre dans l’espace UEMOA)

Contexte

De sa création en 1962, l’UMOA devenue UEMOA en 1994 a conçu et mis en œuvre de nombreuses réformes et politiques d’intégration qui ont fait d’elle l’un des regroupements régionaux connus les plus aboutis en Afrique. Aujourd’hui, en matière d’échanges intercommunautaires de biens de nombreux changements sont constatés. Par exemples, en valeur les échanges de biens dans l’espace communautaire estimés à 975 milliards de FCFA en 2005 ont atteint 2 236 milliards de FCFA en 2015, soit une hausse moyenne par an d’au moins 126 milliards de FCFA. Quelques questions d’intérêt en matière de conception actuelle du développement se posent alors : comment les questions d’équité et d’égalité se positionnent-elles par rapports à ces évolutions ? Comment les richesses sont-elles créées et partagées ? Quels sont les effets sur les bénéficiaires et leur environnement socioéconomique ?

C’est pour aborder de manière rigoureuse ces questions, que le GRAAD Burkina a soumis et obtenu du Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI), un financement pour le projet de recherche nommé « INTER-GENRE-UEMOA ». Dans le cadre de la mise en œuvre de la recherche, le GRAAD Burkina recherche un (01) doctorant intéressé et dont le sujet s’insère dans la thématique du projet.

Objectif

Le présent avis vise à recruter un (1) doctorant désirant soutenir sa thèse sous le thème de l’intégration régionale et les relations de genre dans l’espace UEMOA. Le doctorant sera associé de manière quasi permanente à la recherche et travaillera au sein de l’équipe mise en place à cet effet. Il sera chargé de toutes les tâches qui lui seront confiées dans le cadre de la bonne exécution de la recherche.

Cadre Institutionnel

  • Intitulé du poste : Doctorant – chercheur.
  • Domaine : Sciences sociales (Economie, sociologie, tout domaine équivalent)
  • Durée du travail au GRAAD Burkina : 03 ans.
  • Période : Dès la fin de la procédure de recrutement.
  • Lieu : Burkina Faso/Ouagadougou.

Conditions

  • Etre inscrit en thèse dans une université,
  • Avoir déjà un directeur de thèse,
  • Etre prêt à soutenir sa thèse sous le thème de l’intégration régionale et les relations de genre dans l’espace UEMOA,
  • S’engager à présenter un article dans les 3 ans à venir,
  • S’engager à travailler avec le GRAAD Burkina de manière quasi-permanente dans le cadre du projet,
  • Assumer la responsabilité de rendre compte des activités menées régulièrement à qui de droit ;
  • Accepter de travailler en équipe, sous pression et parfois à en dehors des heures classiques de travail ;
  • Accepter les voyages fréquents au besoin ;
  • Etre sérieux, ponctuel, disponible et s’adapter aux conditions de travail du GRAAD Burkina ;
  • Savoir écrire et s’exprimer en anglais est un atout;
  • Avoir une expérience en recherche est un atout;
  • Avoir un sens élevé du respect mutuel et de la vie privée des collaborateurs
  • Etre harmonieux, soucieux de l’efficience des ressources et de l’environnement et très regardant sur l’aspect genre ;
  • Les candidatures féminines sont très fortement encouragées.

Composition du dossier

  • Problématique de la thèse,
  • Objectif de recherche,
  • Méthodologie proposée,
  • Projet de recherche complet,
  • Un curriculum vitae complet,
  • Une lettre de motivation,
  • Les relevés de notes M1 & M2.

Pour postuler

Cliquez sur le lien suivant et remplissez simplement le formulaire :

APPEL A PROJET DE THESE

NB :

  • La réception des dossiers se fera du jeudi 03 au dimanche 13 mai 2018.
  • Seuls les vingt (20) premiers dossiers seront présélectionnés.
  • Les conditions pratiques de travail seront précisées après le recrutement.